Comment fonctionne l'assurance ?

L'assurance fonctionne en mettant en commun les ressources d'un grand nombre de personnes présentant des risques similaires, afin de garantir la protection des quelques personnes qui subissent une perte. Lorsque vous achetez une police d'assurance et que vous payez une prime d'assurance, vous mettez une partie de votre propre argent dans ce pool.

L'importance de l'assurance

Si vos biens sont accidentellement perdus, volés, endommagés ou détruits, et que vous avez une police d'assurance générale qui couvre les biens pour ces risques, vous pouvez faire une réclamation. Vous puisez ainsi dans cette réserve d'argent pour vous aider à payer les réparations ou les coûts de remplacement. Pour mieux comprendre le fonctionnement de l'assurance, consultez le site web pour obtenir plus d'informations. Elle peut vous éviter de payer le coût total du remplacement, de la réparation, de la reconstruction ou de la remise en état de vos objets de valeur s'ils sont perdus, volés, endommagés ou détruits. Cela signifie également que vous pourriez éviter de vous retrouver avec une dette ou un passif important. Lorsque vous payez une prime d'assurance, vous n'aurez accès à la réserve d'argent que si vous déclarez un sinistre couvert par votre police d'assurance. Lorsque vous souscrivez une police d'assurance, votre assureur s'engage à vous indemniser pour le type de perte stipulé dans la police, comme un accident, un vol, une perte ou une catastrophe.

Conditions générales d'assurance

Bien que les polices aient des termes et conditions différents, il existe généralement trois grands principes communs à toutes les polices d'assurance. Il s'agit de : Une couverture qui est fournie pour la valeur réelle du bien ou de l'objet perdu ou endommagé, mais qui ne comprend pas la valeur sentimentale. Il doit y avoir un grand nombre de risques similaires afin que la probabilité d'un sinistre puisse être répartie entre les autres assurés. Il doit être possible pour les assureurs de calculer le risque de perte afin de fixer une prime proportionnelle au risque. Les pertes ne doivent pas être délibérées

A lire :   Pourquoi avoir son voyant personnel ?