Accord de vins et de mets : quelles sont les erreurs à éviter ?

Quel que soit le type de repas, les vins constituent un excellent breuvage pour les accompagner. Seulement, pour vivre une expérience optimale et inoubliable, il y a certaines règles qu’il faut maîtriser pour l’accord des vins et des mets. Ce qui suppose donc qu’il y a des erreurs qui risquent de réduire la saveur. Quelles sont alors ces bévues auxquelles il faut faire attention ? On vous en dévoile une partie dans la suite de l’article.

Erreur 1 : choisir comme apéritif un vin alcoolisé trop sucré

Nombreuses sont les personnes qui aiment prendre comme apéritif des boissons alcoolisées très sucrées. Ce qui n’est pourtant pas une bonne habitude puisque cela ne permet plus d’apprécier à leur juste valeur les saveurs des différents mets qui suivront cet apéritif. Pour connaître les apéritifs les plus recommandés, consultez le site. En effet, de tels breuvages ont une action négative sur les papilles gustatives puisqu’ils laissent sur la langue un goût sucré généralement constant. Pour bien profiter de vos repas, évitez donc de prendre en apéritif un vin riche en sucre.

Erreur 2 : les déphasages de couleurs

Entre vin blanc, rouge ou rosé, lequel faut-il choisir pour accompagner vos repas ? Nombreuses sont les personnes qui hésitent souvent à propos de la couleur de vin idéale pour accompagner tel ou tel mets. Justement, toutes les couleurs de vin ne se marient pas à tous les types de repas. Lorsque vous devez par exemple prendre un repas blanc, la convention voudrait qu’il soit accompagné du vin de couleur blanche. La réciproque est valable en ce qui concerne le vin rouge. En fait, cela donne un rendu plus esthétique à votre table. Ne choisissez donc plus un breuvage dont la couleur est en déphasage avec le mets que vous allez déguster.

A lire :   Les plateformes de rencontres 

Erreur 3 : accompagner le dessert d’un vin pétillant

Pour le dessert, il est aussi essentiel d’accorder votre vin de manière minutieuse. Ainsi, il est généralement recommandé de ne pas associer un vin pétillant ou du champagne à de la crème ou à du chocolat. L’intensité de l’arôme de ce type de breuvage n’est pas suffisante pour soutenir les desserts. L’idéal, c’est d’opter pour un vin doux.